Randonnée : les aventures saugrenues d’un poste de ravitaillement.


Dimanche 16 octobre, journée de randonnées à Polignac, organisées par le G.E.M. Galaxie… Trois parcours étaient proposés : 10,14, 20 et 25 kilomètres avec inscriptions et départ devant la mairie et le parvis de l’église de Polignac.

Les adhérents présents et les animateurs avaient chacun un rôle : les inscriptions, les ravitaillements sur les parcours, la tombola, les jeux pour enfants, la vente de gâteaux, la pesée d’un panier garni… Il ne faisait pas chaud, gla gla gla…

Je ne vous parlerai que de ma journée et de mes aventures insolites et loufoques. Je me suis trouvée en compagnie de Joëlle et Frédéric au point de ravitaillement situé à Chambeyrac, sur le parcours des 14 kilomètres. Dans ce village avait lieu, justement ce dimanche là,, la fête de la pomme. Nous avions donc beaucoup de passages sur notre route.

Frédéric avait garé sur le terre-plein sa petite voiture sans permis devant laquelle nous avions installé une table et de quoi caler faim et soif de nos randonneurs. Le temps s’écoulait tandis que nous attendions nos marcheurs… Nous avions à notre droite un chien noir et blanc qui avait peur de Frédéric et un sympathique petit chat qui venait jouer avec nous…
img_0873-frederic

A partir de 17 heures, nous avions froid et en avions vraiment marre de notre journée d’attente. Malheureusement, le véhicule ne comportait que deux places assises et nous étions trois. Dans ma mansuétude de présidente, je me suis installée dans le coffre, une expérience à ne pas manquer ! ça me fera des souvenirs ! Ce coffre dispose d’une bordure plutôt haute qu’il faut enjamber pour y entrer tout en se baissant pour passer dans son ouverture. Malheureusement, le haillon de cette porte arrière qui était ouvert, ne tenait pas. Si bien qu’au fur et à mesure que j’entrais, inexorablement il tombait, tombait jusqu’à s’écrouler sur ma tronche. Et je ne vous dis pas quand on a fait un essai pour rouler. Dans un vacarme incroyable, le moteur s’ébranle et tourne, la table pliée à mes côtés se casse la gueule sur mes jambes repliées tant bien que mal et tape contre la carrosserie en brinquebalant et ça recommence à épisodes réguliers… J’en ris encore rien que d’y penser. Comme je sais que notre conducteur avait sommeil en fin d’après-midi et s’endormait, je lui demande de nous chanter une chanson. Joëlle demande à plusieurs reprises si Francis viendra nous chercher et à envie de faire pipi. Que faire ? Je ne peux que rire de notre situation vraiment cocasse et absolument abracadabrantesque…
img_0782-frederic-voiture

Et pour sortir du coffre, c’est pire. Comment garder en l’air  la porte ouverte qui ne tient pas davantage et sortir de cette caisse en appuyant ses mains sur le bas du coffre ? Heureusement que je suis sportive !

Il y a des aventures au G.E.M. absolument inénarrables tant elles sont comiques.
Mais mon sauveur René est venu me chercher dans sa Rolls !
L’aventure a continué au retour. Comme madame Ferrier était venue avec nous le matin, René devait la ramener le soir. Or, pas de madame Ferrier… Seuls se trouvaient au rendez-vous son sac et son parapluie ! Quel souci ! René et moi l’avons trouvée plus tard chez elle ; un ami l’avait ramenée.

Quelle journée mémorable !     img_0877-viviane

 

Viviane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *