Le moulin de Couleau. Visite d’une saboterie.

Visite d’une saboterie, le mardi 18 avril 2017.


Le mardi 18 avril, nous avons visité une saboterie (fabrication de sabots) près de Saugues (à 5 Kms de Saugues).
IL y avait également dans le même lieu, un appareil produisant de l’électricité grâce à l’eau, un moulin à grain, une huilerie et une forge.

Je ne vous parlerai pas de la saboterie. C’est le seul endroit où un guide nous expliquait de A à Z la fabrication de sabots.
Le propriétaire des lieux n’était pas sabotier, il était électricien mais son père et son grand père faisaient des sabots, donc il avait l’habitude des machines, il a pu nous montrer la fabrication des sabots. Comment en deux heures et demi environ, se fait une paire de sabots.
Le bois des sabots dépend des arbres de la région où ils sont fabriqués.
Résultat de recherche d'images pour "machine à fabriquer les sabots"

Résultat de recherche d'images pour "machine à fabriquer les sabots"

Il y avait principalement deux machines pour fabriquer le sabot.
Une machine pour l’extérieur des sabots et une autre pour l’intérieur du sabot ( là ou se loge le pied ).
A partir d’un bloc de bois assez grossier plus ou moins épais, on peut faire un sabot.
Après être passé dans ces deux machines, il faut poncer le bois qui deviendra un sabot bien net et presque lisse, on lui ajoute une lanière pour que le sabot tienne au pied, on peut lui appliquer de la peinture si on veut.
Résultat de recherche d'images pour "machine à fabriquer les sabots"

On choisit une couleur différente de celle du bois, puis on vernit.
On peut aussi sculpter le sabot pour qu’il soit plus joli.

Voilà comment se faisait un sabot. Maintenant les sabots ne sont plus guère utilisés, mais ils peuvent servir d’objet de décoration (surtout les petits sabots) porte stylo où porte serviette, ou si on leur ajoute un bouchon pour fermer une bouteille.
Françoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *